Ces êtres qui nous entourent

 

Nous sommes des êtres humains sociables par nature, nous donnons tellement de nous mêmes dans un partage avec ceux qui nous entourent.

Mais il s’avère que dans cet entourage, nous oublions majoritairement le principal : Nous même. Je suis persuadée depuis toute petite que prendre du temps pour soi est un moyen de lâcher prise, de reprendre les rennes de sa vie, de se rappeler de la douceur d’une journée à faire ce que seul, nous,  aimons.

Après avoir ouvert quelques messages sur instagram où vous me demandez des conseils pour passer au dessus du regard des gens et comment réussir à faire un tri dans vos relations, je souhaitais écrire un article pour y répondre à mon échelle.

Tout d’abord, les gens que l’on fréquente influencent inévitablement notre façon d’être au monde, et le regard que l’on porte sur nous-même et sur ce qui nous entoure. On a tendance à l’oublier… Il se dit d’ailleurs qu’on est la moyenne des 5 personnes que l’on fréquente le plus. Quelles sont ces 5 personnes ? Sont-elles positives et bienveillantes ? Acceptent-elles ce que vous êtes et savent-elles d’ailleurs qui vous êtes…

Je crois que ce sont des questions importantes à se poser,  les relations toxiques peuvent avoir des effets vraiment néfastes sur notre esprit. Elles peuvent nous emmener à nous renfermer sur nous même, à oublier qu’elles sont les jolis côtés que nous avons en nous et même à leur donner plus de temps qu’à quelqu’un qui pourrait être bien plus sain pour nous.

 

Il est vrai que c’est bien difficile de faire ce tri, de faire comprendre à quelqu’un que nous ne sommes pas épanoui à ses côtés. Mais c’est pourtant un choix qui permet de prendre un envol dingue c’est promis. L’important ce n’est pas de dire à cette personne ses tords mais plutôt lui exprimer seulement nos ressentis, le malaise que l’on ressent et le besoin de prendre des distances en étant calme et sans jugements de valeurs. Ne rentrons pas dans ce schéma de dominants, dominés qui détruit tant de relations… Le but est d’être soi, juste soi et d’être seulement en accord avec soi. Point.

N’oublions également jamais de prendre soin de ceux qui nous rendent la vie plus belle. Alors si quelqu’un dans ce monde nous rend heureux, nous apporte de la sérénité et de la douceur, nous fait rire malgré elle, si nous nous sentons à notre place dans une bulle agréable où le silence ne pèse pas. Que même quand nous sommes agacés par cette personne, nous apprécions tant ce qu’elle est que nous savons au fond que c’est une tension ridicule. Faisons attention parce que ces personnes là sont plus rares que nous le pensons.

 

Il y a la ville, cette superposition de mouvements. Ce territoire infini d’intersections, où l’on ne se rencontre pas. Où l’on se regarde à peine, où l’on oubli de s’intéresser à la profondeur, où les gens choisissent la facilité à la profondeur. Je crois qu’il est tant d’avancer pour soi mais surtout avec ceux qui méritent de connaitre notre lumière.

 

Belle soirée à vous,

 

 

 

J

 

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s