Comment moins PROCRASTINER ?

J’ai été la princesse de la procrastination.


Si si, je vous jure !

 

Procrastiner : « Avoir tendance à remettre au lendemain. »

 

a0ab935486a6576ad1f490aa21c20e97 (1)

 

J’étais quelqu’un qui se couvrait de louanges pour des petits exploits peu notables. Je n’étais pas au mieux dans ma vie ce qui créait en moi une flemme immense, une peur impressionnante de réussir ainsi qu’un syndrome absolu de l’imposteur qui ne m’octroyait pas le droit d’essayer de mettre en place des choses pour avancer.

D’une certaine façon je me disais : « Je suis malheureuse, pauvre de moi. Tant pis, de toute façon je ne suis qu’échec. »

 

Il me semble que la plus grosse pensée nocive qui immisce en nous dans ces moments là, c’est le fait d’avoir peur de sortir de sa zone de confort. On a pas l’envie de sortit de notre petite vie sage. « Je réussis à faire ce plat avec brio mais je ne vais pas essayer autre chose. Je reste dans ce quoi j’excelle pour ne surtout pas perdre. »

 

C’est là que rentre en jeu L’EFFORT !

Ce mot qui me faisait flipper au point où quand mes parents me disaient :

« Jeanne il serait temps que tu prennes en main ta vie, que tu fasses des efforts pour… »

AH NON PAS CE MOT !!!

Et pourtant, c’est lui qui rythme mes journées depuis une bonne année maintenant. Je sais en me levant que si je veux être fière de mes actions, je vais devoir faire des efforts.

  • Pour mieux manger le matin, je vais devoir prendre le temps de préparer un déjeuner sain
  • Pour reprendre des forces pour ma rentrée, je vais devoir me motiver à faire sport
  • Pour faire vivre le blog, je vais devoir m’organiser à l’avance pour mes prochains articles

Dans ces moments là, ma première idée est encore : « Rho, je vais le reporter à demain ! » cependant, après avoir compris que l’effort mène à la fierté donc au bonheur d’être soi, je fais bien moins de procrastination qu’avant !

J’ai bien sur encore peur de l’échec mais je sais que quand j’essaie, je peux ne pas réussir et ce n’est pas grave. J’apprendrais.

Je prend plaisir à me voir évoluer, grandir, apprendre des compétences que je n’imaginais pas connaître un jour…

Et le seul moyen de comprendre cela, d’avoir envie d’enfin bouger : C’est de la vivre. Alors donnons nous la chance de vivre cela non ?

 

 

J’espère que cet article vous aura donné envie d’être plus dans l’action pour votre rentrée.

Je vous embrasse

J.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s