Les clés pour lutter contre la solitude

 

Bonjour bonjour,

Aujourd’hui j’aborde avec toi un sujet difficile : Etre seul(e). 

 

Peut-être que cet article te parleras si tu ne supportes pas d’être seul(e), que tu te sens seul(e) avec les autres…

 

Quand on se sent seul(e) ça peut être du à une séparation, un deuil, une sensation d’être différent(e), une perte d’emploi, le fait de prendre de l’âge, un déménagement…

 

Je crois que dans notre monde actuel, il est dur de se retrouver face à soi même. Avec tous les moyens de communication, les nouvelles technologies, c’est comme ci, on nous faisait passer le message qu’être seul(e) n’est pas une bonne chose.

Il est fort possible, il me semble que ce soit à ce moment là que la solitude frappe énormément puisque ce n’est pas réellement de la communication, c’est majoritairement des rencontres en surface.

Se sentir seul(e), c’est un sentiment qui n’est pas forcement ressenti en étant seul(e) physiquement. L’on peut avoir des ami(e)s, des parents présents, un(e) amoureux(se)…

Je crois que c’est un sentiment que tout le monde peut connaître ou a connu à un moment donné, un isolement présent qui fait mal. Alors, je vais essayer de te donner mes astuces, conseils, essayer de te donner des petites cartes qui font du bien pour peut être retrouver la sérénité.

  • Ne t’apitoie pas sur ton sort. C’est pire de se trouver des excuses tu sais. Pire que tout puisque qu’il faut que tu fasses des efforts pour avancer maintes et maintes fois, pour surmonter.

 

  • La clé ce n’est pas de voir n’importe qui tout le temps. Cela ne servira à rien à part faire du bien à la plaie quelques instants. Les relations éphémères ne serviront pas (C’est dur à entendre mais pourtant c’est le cas), ce sont les personnes de qualités à nos côtés qui auront une attitude bienveillante.

 

  • Rien n’arrive par hasard. Tout à un sens, essaie de trouver pourquoi, dans quel moment tu te sens vraiment seul(e), qu’est ce qui te rend triste ou émotif(ve) ?

 

  • C’est l’impression qui domine. On a « l’impression » d’être seul(e) et pour combler ce manque on se précipite trop vite ! Il faut absolument faire attention à la dépendance affective… C’est dans ces moments là que l’on ne s’accroche pas pour les bonnes raisons à une personne. On aime par besoin et non par par réel amour. Ne comblons pas la solitude en perdant notre exigence.

 

  • Je dois te dire que la solitude peut aussi être une forme de punition à cause de personnes qui ne nous comprenaient pas, ne nous écoutaient pas. Comme une unique solution. Je crois qu’il faut accepter que dans le monde, nous trouverons des êtres en accord avec nous.

 

  • La confiance en soi. Si elle est très légère, il n’est pas rare de se sentir très seul(e) et l’on se renferme sur soi, on garde tout en soi. mais ce n’est pas la meilleure chose à faire, tu t’en doutes bien.

 

  • Rien n’est une fatalité. Tu peux te sortir avec de la détermination et du courage.

 

  • Le plus grand conseil en dernier que je peux te donner et qui m’a réellement sauvé d’une grande solitude quotidienne est de se développer personnellement avec ses propres projets (pour moi ça a été le blog, la recherche de job plaisant, le changement de vision de mon futur). C’est à ce moment là que la confiance en toi va augmenter en moins de deux. Tu seras plus fort(e), moins négatif(ve), plus serein(e)…

 

 

Soi fort(e). S’il te plait, lève toi et crois un peu en toi. Je crois en toi.

Jeanne

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s