Pourquoi faut-il aller voir «Call Me by your Name»

  « Nous arrachons tant de nous-mêmes pour guérir plus vite qu’il ne le faut, qu’à trente ans nous sommes démunis et avons moins à offrir chaque fois que nous commençons avec quelqu’un de nouveau. Mais ne rien ressentir pour ne rien ressentir – quel gâchis !»

 

 

large

 

Hier soir, nous sommes allées voir le Call me by your Name de Luca Guadagnino. L’envie de vous faire la biographie du film n’est pas au rendez-vous. J’écris ce soir pour parler d’émotions, de sensations, de sentiments, d’exaltations. Loin de moi le désir de vous nommer chaque acteurs, de vous décrire le film et son synopsis. Non.

Ce film ne se raconte pas, il s’exprime par une multitude d’émotions qui s’entremêlent les unes aux autres avec élégance et harmonie sensuelle.

original (2)

 

Je suis rentrée dans la salle en ayant seulement l’idée en tête que c’était une simple romance gay. Et bien, je ne l’ai pas du tout ressentis comme cela. Call Me By Your Name est une histoire d’Amour qui réussit là où bien d’autres long-métrages du même genre ont échoués.
Ils sont deux êtres hors de leur temps, de leur vie, qui se sont rencontrés et qui ont été dévorés, embrasés par l’amour. Deux êtres qui, il me semble, ne sont pas foncièrement homosexuels mais qui tombent amoureux de la personne bien avant son sexe. Ils étaient simplement destinés à s’aimer, à s’être et à se vivre. Peut être abordent la question de l’âme sœur, de l’évidence et de l’éphémérité. Ce message là, est sûrement celui qui m’a le plus touchée.

 

original (1)

 

Dès les premiers instants on peut sentir les odeurs d’une ancienne Italie pittoresque où la nature et le calme sont omniprésents. La chaleur de l’été, les sensations de la pluie tiède sur les joues les soirs d’orages, l’ennuie des après-midi d’Août se font ressentir tout au long de ce film…
Il y a cette faculté à rendre une scène beaucoup plus prenante ou émotionnellement riche que prévue. Tout n’y est que poésie, beauté, pureté. Jamais une note, un mot plus fort que l’autre. Toujours sous-entendre de quoi l’on parle réellement. Douceur prédominante et
omniprésente.

 

original

Parler de Call Me By Your Name sans mentionner sa musique serait fauter: la bande originale est emplie de tendresse, de volupté, de beauté et d’émotions. Les morceaux classique au piano ou bien ceux composés par Sufjan Stevens semblent écris pour le film. Nous nous sommes plongées directement dans ses chansons en rentrant jusqu’à nous en donner les frissons, tout en nous ramenant directement dans le nord de l’Italie.

 

large (1)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors oui, on pourrait résumer Call Me By Your Name à une énième romance gay mais ce serait, à mon sens, terriblement réducteur… Les mots sont si durs à écrire, à vous transmettre. C’est une histoire qui s’observe, se ressent.

 

 

Call Me By Your Name est un pur chef-d’oeuvre qui ne nous laissera pas indemne et qui nous hantera longtemps après sa fin.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s