Méditer ? Et si on s’y mettait !

Aujourd’hui les pt’its loups, nous allons parler ensemble de la méditation !

Cela fait bien quelques années que j’ai l’envie de m’y pencher mais je ne me donne pas le temps, je me trouve des excuses pour ne pas essayer ou prendre quelques minutes dans mes journées. Je suis intimement persuadée que méditer permettrait de calmer mes maux, qu’ils soient physique et psychiques. Prendre du temps pour soi, se couper du monde quelques instants et se poser face à soi même.
Le déclic ? 
Une semaine sur un Ile perdue au Cambodge avec David, loin de tout mais tout prêt de l’essentiel. Lecture les pieds dans l’eau sans aucun réseau (téléphone, mails, reseaux sociaux etc…) pour nous sortir du moment présent. Nous y avons fait la rencontre de Nadine, une femme qui a décidé de voyager seule pour apprendre à se connaitre et avancer vers un avenir ou elle se sentirait plus en accord avec elle même. Cette femme est devenu notre amie. Et c’est elle qui a déclenché ce déclic de la pratique de la méditation.

Nadine médite pour être heureuse, elle médite pour ressentir la reconnaissance qu’elle ressent envers les gens qu’elle aime, pour commencer et finir sa journée. Nadine rayonne et nous a éclairé. Depuis j’essaie de méditer tous les jours.

Le temps est un cadeau précieux et nous l’utilisons pour plusieurs taches mais prendre du temps pour soi est le rendez-vous le plus important de la journée. Alors aujourd’hui, j’aimerai que vous preniez juste quelques minutes pour vous-même, que vous preniez le temps de vous connecter à votre respiration. Il n’est pas question d’arrêter de penser, l’humain de peut pas vivre sans. Il est juste question de fludifier toutes ces pensées, de chérir celles qui vont nous accompagner sur notre chemin.

Je vous invite donc à vous asseoir en tailleur, dans un endroit confortable, le dos bien droit en mettant en marche cette douce musique qui vous accompagnera:

tumblr_ok2m4pvAWU1tf6696o1_500

  • J’inspire, je m’étire, les bras haut dans le ciel
  • J’exspire, je relâche et je pose en douceur les bras sur mes genoux
  • J’ouvre les yeux mis clos ou je les ferme doucement
  • Douceur et bienveillance doivent résonner dans votre esprit
  • Si j’identifie une pensée surgire, j’en prend conscience et je reviens à ma respiration
  • Peut importe si la pensée est agréable ou non, je prends connaissance de ma pensée sans m’y accrocher.
  • Je vois mes pensée comme de simples pensée

Cultivez ces belles émotions,

Je vous souhaite de passer une merveilleuse journée.

Namaste

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s